Une île, nouveau jardin d'Éden empli d'humanoïdes ... Voir contexte pour plus d'informations.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo   Mer 12 Mai - 23:48

Personnal Data ☼


Nom ; Sparavalo
Prénom ; Iakov Mikhaïlovitch
Surnom ; Iacha
Age / Date de naissance ; 25 ans / 15 janvier 2109



Sexe ; Masculin
Orientation sexuelle ; Hétéro
Nationalité ; Ukrainien
Groupe ; Etaerl



Description files ▬

    Membre ajouté par les chercheurs :

Il s'agit d'un petit émetteur incrusté dans son crâne, et donc invisible d'un point de vue extérieur. Ce dernier émet (jusqu'ici, pour un émetteur, rien d'étonnant) des ondes ayant la capacité de court-circuiter tout objet électrique dans un rayon de dix mètres. Le plus embêtant dans cette histoire est que l'effet est constant, et varie selon son humeur. Ainsi, lorsque monsieur est mal luné, il n'y aura rien d'étonnant à voir exploser à côté de lui un pauvre poste de radio qui n'a rien demandé, alors qu'en temps normal, il n'aurait émis qu'un petit "pouf" avant de rendre l'âme.

    Description Physique :


Une chose est sûre, Iakov n'a pas le physique type d'un mec fréquentable. Pas de beaux cheveux plaqués en arrière, pas de petites lunettes cachant un regard plein de connaissances, pas de menton parfaitement imberbe. Ce grand gaillard d'un mètre quatre-vingt cinq, à la musculature bien dessinée sans être tape à l'œil, serait plutôt à classer dans la catégorie "bad boy", à première vue tout du moins. Les traits secs de son visage, ainsi que ses yeux gris et ses sourcils prononcés ne lui donnent pas l'air d'un boyscout prêt à aider mémé à traverser. Ses cheveux blonds se battent constamment sur son crâne, jouant les uns les autres à qui défierait le mieux les lois de la gravité, le tout se continuant par une barbe mal taillée, échouant en bouc au bout d'un menton légèrement avancé. Outre un piercing à chaque arcade sourcilière, et bien évidemment son membre en plus, Iacha aime à utiliser son corps comme support à différentes matières, encre comme latex, titane comme... Non c'est déjà assez comme ça. Deux écarteurs noirs ornent chacun de ses lobes d'oreilles, tandis que de multiples tatouages s'affichent de parts et d'autres de son anatomie entière, avec quelques autres piercings de çà de là. À côté, ses vêtements auraient presque l'air d'accessoires pour personnes normales, puisqu'il ne s'agit que de jeans et autres sweats à capuche sans grande originalité, Iakov privilégiant le confort à l'esthétique.

    Description Morale :


Voilà qui est déjà plus difficile à mettre sur papier, ou sur écran en l'occurrence. Iakov peut être un jeune homme hyperactif comme une loque humaine, agréable comme insolent. En un mot ? Lunatique.
Et qui dit lunatique dit souvent indécis. Ne sachant jamais trop quoi vouloir, cela fait de lui une sorte de "touche à tout", et le met relativement souvent dans des positions délicates, puisque lui ne l'est pas. C'est le genre d'homme franc qui n'a pas peur de dire les choses en face, ou qui les laisse échapper inconsciemment, ne se rendant compte qu'après du bien ou du mal qu'elles peuvent causer autour de lui. Et puis de toute manière, il s'en fout royalement, si vous me passez l'expression. En somme, c'est un chieur né et fier de l'être.
Concernant ses goûts, rien de bien compliqué. De nature impulsive, il a un don particulier pour créer les conflits, mais pas pour les gérer, ce qui ne lui pose strictement aucun problème puisqu'il n'est jamais contre un petit peu de sport, en particulier ceux qui font sauter les dents. De ses adversaires, naturellement. La musique est aussi l'un de ses passe-temps favoris. DJ de renom dans sa ville d'origine, et bassiste gypsy punk à ses heures, il est aisément grisé par une foule en délire l'acclamant, et quelques groupies hystériques à ses pieds. Ceci m'amenant naturellement aux femmes, je me sens dans l'obligation de vous signaler que le beau sexe, finalement, ne l'attire pas plus que ça. Bien qu'il soit grand collectionneur, sa nature virile d'homme sauvage et indompté (graouh) le pousse à toujours aller chercher mieux dans d'autres pâturages à l'aspect novateur, quand l'envie lui en prend. Mais rien ne vaut sa propre personne, et un peu de solitude l'aide parfois à se retrouver lui-même (puisque de toute manière, il est seul, CQFD), et à faire un peu de ménage dans sa tête souvent pleine de choses futiles.


History ♥️


    Luhansk, Ukraine ~ 15 janvier 2109

    Et m*rde, c'est quoi ça encore ? Ça fait deux heures que j'entends la grognasse d'en haut hurler comme de pas possible. Elle s'était enfin tue, et voilà que ça s'agite. Et là, c'est quoi ce truc ? Hé mais ça brûle les yeux, refermez ! Non, laissez moi là ! Mais aïe ! Hein ? C'est ma voix ça ? Quelle plaie.
    Et voilà, j'étais né. L'histoire du plus grand chieur de l'humanité, ou tout du moins de l'Ukraine, commençait par une césarienne. J'ai fait fort sur ce coup là. M'efforçant de pleurer plus fort que tous les autres chiards de la maternité, j'ouvrai les yeux et m'habituai difficilement à la lumière du jour. Une heure plus tard, je devins le centre d'attention d'une flopée de crétins gagatisants.

    - Oh qu'il est beau. Vous avez décidé d'un nom ?
    - Oui, il s'appellera Iakov.
    - Oh comme c'est mignon. Vous ne trouvez pas qu'il a les yeux de son père ?


    Que dalle, j'ai juste les yeux rouges prêts à exploser, et boursoufflés à force de respirer le même air que vous, crétins. Bordel, mais quand est-ce que ça s'arrête ? J'ai sommeil...

    Luhansk ~ octobre 2112

    Trois ans après, voilà que je marche, et que je daigne enfin parler comme eux. Au moins ils arrêteront de me les briser avec leurs "il est où le kiki ?" "mais c'est qu'il est tout mimi le petit bébé à sa tata !". J'en peux plus, tirez moi de là. Consigné dans ma chambre, au milieu de jouets idiots aux couleurs hideuses, je savoure cet isolement que, finalement, j'avais décidé.

    - Mais qu'est-ce qu'on va en faire ? Il est intenable, et plus aucune baby sitter ne veut s'en occuper dans le quartier.
    - Laisse, c'est qu'un gosse, il s'assagira avec le temps.


    Tirant la langue en entendant ces propos traverser la fine couche de plâtre qui me séparait de la pièce adjacente, je continuai de discuter avec Mister T. Une peluche à l'effigie d'un tigre que j'avais baptisée ainsi, et qui était la seule à me comprendre dans cette maison de fous. Deux jours plus tard, j'apprends que l'on m'a réservé une place dans un établissement scolaire privé et réputé pour la capacité qu'ont ses employés professoraux à redresser les "petits cons dans mon genre". Un grand merci au padre pour cette phrase qui restera à jamais gravée dans ma mémoire.

    Luhansk ~ avril 2115

    Voilà quelques mois que je fréquente ledit établissement, et à vous dire franchement, je me complais à en faire faillir la réputation. Faire s'arracher les cheveux à mes professeurs devint l'un de mes passe temps favoris, et je parvins à rallier quelques camarade à ma cause. Seuls deux restèrent assez fidèles, ou assez fous, pour me fréquenter jusqu'au lycée.

    Luhansk ~ septembre 2127

    Mes parents se résignèrent à me laisser fréquenter des établissements publics. De toute manière, tous les privés de la région avaient au moins entendu parler de moi, à croire qu'ils se passaient le mot. Aussi échouai-je dans un lycée délabré et à la réputation plus que médiocre, n'ayant aucune idée de mes intentions futures. Serai-je médecin ? Avocat ? Diplomate ? Avec les résultats que je me traînais, autant vous dire qu'être engagé comme simple plongeur dans un restaurant miteux aurait été un exploit. C'est en cette année 2127 que la petite bande de déchets scolaires que nous étions forma ce qui devint notre raison de vivre : Зараженное киви. Prononcez Zarajennoe kivi, et comprendre "Kiwi infecté". Parce-qu'on n'avait pas envie de se fouler. Il s'agissait de notre groupe, un peu d'électro pour beaucoup de plaisir, et il occupait nos pensées autant que notre temps libre. Et pour ce que nous suivions les cours...

    Luhansk ~ septembre 2130

    Le Kiwi a infecté Luhansk. À force de persévérer, mais aussi à force de tanner bars et boîtes de nuits, nous étions parvenus à nous faire connaître dans la région, et commencions à apprécier notre succès et ce qu'il entraînait. Tournées offertes, fans, foule en délire et sous acides divers et variés, je ne me souciais plus de mon avenir. Pour ce que j'y avait pensé, de toute manière. Tout semblait tracé, tout semblait limpide : nous allions conquérir le monde.

    Luhansk / HG ~ 2134

    Et c'est là que tout dérapa. Le Kiwi était sur le déclin. Nous n'étions plus que trois à le maintenir en vie, mais nos plus fervents admirateurs nous soutenaient coûte que coûte. Ce fut alors que je songeais à un moyen de revenir en force, tranquillement assis sur un baril de pétrole à fumer une cigarette (j'ai toujours eu ce goût du risque) que ma vie bascula. Un coup violent sur la tête, et puis plus rien. À mon réveil, j'étais autre part. Une sorte de machine se présenta à moi et m'expliqua où j'étais, et quelle était la situation. Un nouveau membre ? C'est quoi ce bordel ?
    Mais avant même que j'aie eu le temps de poser ne serait-ce qu'une question, la boîte de conserve s'était barrée loin de moi.
    L'idée de rester là m'était insupportable. Aucune échappatoire, un "membre" en plus, une météorite. Et puis quoi encore ?

    Au fur et à mesure de mes découvertes, de devins ce que l'on appelle un Etaerl, fidèle à mon statut de chieur en puissance. Ce fameux membre s'avéra être un implant placé dans mon cerveau, et court-circuitant tout objet électrique à proximité. Ne serait-ce que de par le fait que ma passion s'en retrouva affectée, je décidai de le haïr au plus haut point, et parce-que toutes ces histoires me paraissaient louches au plus haut point. Et puis m*rde, j'avais pas besoin de ça. Ces chiens vont me le payer.




Whatever you are. ♫


Prénom / Surnom ; Alak
Âge ; 20 ans
Où avez-vous connu Humanoid-Garden ? ; Forumactif
Qu'en pensez vous ?; J'ai beaucoup aimé le contexte, alors me voilà.



Niveau de Rp ; Assez bon je dirais.
Présence sur /7 ; 5/7, variable
Quelque chose à ajouter ? ; ~
Code Réglement ; Moukaffe (déposez le brevet, ça ferait un super nom de pokemon :'])


Identity pass ♠️


J'aime beaucoup cette fiche. Elle résume bien, et laisse un peu de marge au RP futur. Elle est directe, et elle ne par pas sur des détails.
Le caractère du personnage est génial, ça change des personnages types dans le genre "le mec sombre, trop cool et trop beau".
Je valide donc cette fiche avec impatience de voir le RP commencer.

© Sean Solaris




Dernière édition par Iakov M. Sparavalo le Jeu 13 Mai - 20:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 04/05/2010


The Personnage
Membre en +:
Acceptation du membre en + par le perso.:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo   Jeu 13 Mai - 2:58

Bienvenue à toi !

Je te souhaite bonne chance pour ta fiche et j'espère que tu t'amuseras bien.

Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas à envoyer un MP à une des administratrices (Shade J. Glen & Sean Solaris).

Au plaisir,

Daneky Suigo.

---------------------------------------------~
We're a new generation.
A "NU ABO"
The Z type

My voice is "Coral".
Wanna know more ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo   Jeu 13 Mai - 10:44

Bienvenu parmi nous =).

A mesure que tu rempliras ta fiche, je viendrai contrôler. Le reste, Daneky l'a dit :D. Bonne chance pour la terminer ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo   Jeu 13 Mai - 20:04

Merci de l'accueil :]

Fiche terminée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 04/05/2010


The Personnage
Membre en +:
Acceptation du membre en + par le perso.:
4/10  (4/10)

MessageSujet: Re: Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo   Ven 14 Mai - 0:53

J'adore la narration de ton histoire. Ton membre+ est simple "d'usage" et pas trop compliqué à comprendre.

On a affaire à un personnage haut en couleurs et j'ai bien hâte de le voir sur le terrain.

---------------------------------------------~
We're a new generation.
A "NU ABO"
The Z type

My voice is "Coral".
Wanna know more ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Iakov Mikhaïlovitch Sparavalo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Humanoid Garden , :: First Time :: Who are you ? :: It's Ok.-