Une île, nouveau jardin d'Éden empli d'humanoïdes ... Voir contexte pour plus d'informations.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une petite chute et une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Une petite chute et une rencontre   Mer 23 Juin - 16:35

    « Super cette idée de pique nique ! »Disent-certains…

    « On va trop bien s’amuser ! » Disent d’autres…

    Mais qu’est-ce qu’ils trouvent à cette merde de pique nique ? Chihio se le demandait sans cesse. En faite, bizarrement et sans raison, elle avait décidé qu’elle n’aimerait pas les pique-niques. Peut être que c’était parce que derrière ce « super » pique-nique se cachait un piège destiné aux Etarels et donc à Chihio Lors de la réunion faites hier soir, Chihio avait décidé de ne rien faire. Et alors ? Personne n’a été contre son choix de toute façon. Elle ne voulait pas saccager le spectacle ou encore empoisonner la nourriture, mais plutôt le regarder. Donc, la lapine se trouva un coin parfait, en hauteur ou elle était sure de tout voir : un mur. Elle monta dessus sans difficulté malgré sa petite taille.

    Perchée sur le mur, la jeune fille regarda le paysage de fête. Plusieurs personnes étaient là, elles préparaient le spectacle, la nourriture etc. D’autres s’installaient à la meilleure place pour manger. Chihio aimait bien être en hauteur, ce qui était inhabituel pour une petite fille comme elle. Comme si il le fallait, la jeune fille commença à avoir mal à la tête. Ces oreilles… Surement ça… Ces saletés de trucs sur sa tête. Mais cette fois, bizarrement, elle avait de plus en plus mal et elle avait l’impression de voir des images dans sa tête.

    La scène allait vite mais Chihio arrivait à comprendre ce qui se passait. Les bruits n’étaient pas vraiment réels, on ne les entendait pas vraiment, en fait. Elle voyait les gens de dessus. Elle riait. Un homme, surement son père ou quelqu’un du même genre, la portait sur ses épaules. Puis, il la reposa, la qualifiant de « trop lourde ». Chihio remarqua qu’elle était plus petite que d’habitude, elle avait peut être 4 ou 5 ans. Elle, se concentra pour une fois… Elle voulait voir qui était cette personne qui pourrait être son père. Elle allait le voir, bientôt,…

    Chihio revint à la réalité. Elle n’avait plus mal à la tête. Mais, il y avait quelque chose de bizarre… Chihio était allongée et en haut, se trouver le mur. C’était simple : elle était tombée comme une idiote. Elle se demanda comment elle pouvait être vivante alors qu’elle était tombée de haut. Elle remarqua enfin qu’elle avait écrasé une pauvre personne. Elle s’écarta vite pour voir s’il n’était pas mort, sous son poids. Mais elle n’en prit pas la peine quand elle ne vit pas loin, son bonnet noir qui ne sert à rien. Elle accouru vers lui sans se soucier de la personne qu’elle avait écrasé. La jeune fille s’assit par terre, appuyant son dos sur le mur. Elle alluma une cigarette bien méritée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Clan Asfilis
Clan Asfilis

Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010


The Personnage
Membre en +:
Acceptation du membre en + par le perso.:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   Jeu 24 Juin - 12:08

Matthew avait entendu parler de ce pique-nique qu'organisait le sénat. Lui ? Bah, il n’était pas motivé pour y assisté. En fait là, au moment ou je vous parle de ça c’est parce qu’il est en train de passer voir comment les choses évoluent, sur la place vierge. Il ne les aidera pas à installer le matos, c'est clair, après-tout, il ne fais que passer. Un cure-dent dans la bouche, il le mastique pour se détendre, oui il fait ça depuis quelques temps. Pour se détendre, pour oublier ses maux de têtes en gros. Là, l’anglais est juste devant un mur, il observe. Fatigué de ses derniers jours, l’anglais offre une pose d’adolescent aux gens qui le regardent. Une main dans la poche, légèrement recroquevillé le visage neutre, enfin ça vire vers le désagréable, oui la tête qu’il affiche vire à même l’impolitesse. Il est là, il regarde les gens en train de monter les tables, d’autres en train d’apporter des le repas.

Matt tient sous son bras un journal, le « Révolution Time ». Il l’a acheté et ne l’a toujours pas lu. Les Etaerls, des gens qui sèment le doute sur l’île. C’est eux qui l’écrivent. Avant d’arriver là, il en a croisé vers la pharmacie, alors qu’il achetait sa dose, considérable mais quotidienne, de doliprane... Il sortait et il les a vu, ces deux ou trois Etaerls, qu’est-ce qu’ils venaient faire ici ? L’anglais n’en savait rien et ne voulait pas le savoir. Etre mêlé à ces sottises, il ne le veut pas. Tout c’à quoi il pense en ce moment c’est revoir, ou plutôt retrouver les dernières personnes qu’il a rencontré sur l’île, afin de garder contact. Ces personnes se comptent au nombre de deux : Sophie et Xavier Kanaan. Deux frères et sœurs assez, spéciaux. Oui c’est le mot pour les décrire. Bien sur il veut revoir la rouquine, mais ça c’est une autre affaire voyez-vous.

Alors que les habitants s’activent, se trémoussent et certains même s’échauffent pour offrir des animations aux autres habitants, Matthew les observe perplexe. Il se demande ce qui peut tant les motiver, simple, ils sont volontaires ces gaillards. Mais trop fier pour se l’avouer, Matthew préfère ne plus y penser. Il tourne donc la tête, et change la direction de ses pas, quand il entendit un rire. Un rire féminin. Oui il avait déjà entendu ce rire quelques minutes auparavant, mais ça ressemblait à un rire d’enfant. Et pourtant...Pourquoi venait-il du haut ?

Il fallut quelques secondes pour que Matt comprenne qu’une enfant était en haut du mur en train de jouer. Mais qu’est-ce qu’il était haut ce mur ! Il est suicidaire ce gosse ? Pensa hâtivement l’anglais. Levant la tête, il aperçu une fille avec des cheveux blancs, aux reflets argentés. Elle portait un bonnet avec des oreilles de lapins, tout noir, et ses habits l’étaient aussi d’ailleurs. Un gosse gothique ? Mais attendez ! Qu’est-ce qu’elle fait ?! Elle est folle, elle se jette du mur ! A ce moment précis, ce fut un réflexe pour Matthew, de courir et essayer de rattraper la suicidaire. Mais alors qu’il arrivait en dessous d’elle, il postait ses bras pour tenter un rattrapage digne de superman. Et au moment ou elle atterrit dans les bras de l’anglais, le poids de la jeune fille fit basculer Matt en avant et il se tapa la tête contre le mur juste en face. Assommé, il tomba à terre la fille sur ses jambes. Complètement sonné il se réveilla tant bien que mal, et se redressa tranquillement pour apercevoir de plus près la fille au style gothique. Décidemment ces derniers jours il voit de ces filles...Une excentrique, un gothique, la prochaine ce sera une travestie ? Ce serait vraiment le pompon. Finissant son résumé dans sa tête il aperçu alors la gamine en train de fumer une cigarette assise à côté de ce mur, sans pour autant qu’elle s’inquiète pour l’anglais.
Fatigué ? Oh oui il l’était ! Dormir, il y arrivait presque plus, la chaleur n’étant pas non plus clémente vis-à-vis de Matt, il était même exténué. Il dit donc à la mioche d’un air désagréable sans pour autant être provocateur :

« Bon sang, mais t’es qui pour faire ça ? Je sais que les gothiques sont suicidaires mais quand même, pas à ton âge. Si ? C'est que t'as l'air jeune » Demanda le blond, encore dans les vapes. Puis rapidement il ajouta : « Fin’ tu n’dois pas être si jeune pour fumer une clope... »

Attendant que la suicidaire sorte de son délire et daigne lui répondre. Matt se leva et s’épousseta. Il alla jusqu’à son journal et sa bourse de doliprane, puis il revint accompagné de ceux-ci. Il s’accroupit devant la fillette et demanda à présent plus serein :

« Bon, alors est-ce que tu vas répondre à ça... Comment tu t’appelles ? Moi c’est Matthew. Matthew Williams. » Conclut-t-il avec un ton presque amical. Tendant sa main, espérant serrer celle de la petite, boucle d’or masculin se motiva pour rester calme, afin d’honorer la leçon qu’il avait apprit aux côtés Emilie. L’autre naine qu’il avait croisé.

Là, il calme peut-être à cause de la fumée qu’il inhalait peu à peu. Oubliant ses soucis, c’était presque s’il ne sentait plus ses maux de têtes. Il eut une arrière pensée dont il ne se rendit même pas compte : *elle ne pourrait pas m’en passer une ? J’aimerai bien essayer...Voir si ça détends* . Ne s’attardant pas plus il s’assit carrément dans l’herbe, près à attendre longtemps, la réponse de son interlocutrice.

[Bon voilà j’ai répondu 8’D. ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   Jeu 24 Juin - 19:58

[j'ai fait vite pour une fois =° Mais il est court et pas cool >< ( désolée !)]

    « Bon sang, mais t’es qui pour faire ça ? Je sais que les gothiques sont suicidaires mais quand même, pas à ton âge. Si ? C'est que t'as l'air jeune .Fin’ tu n’dois pas être si jeune pour fumer une clope... »

    Chihio le trouvait tout à coup, bien bavard. La jeune fille n’aimait pas sa remarque sur les « gothiques suicidaires ». C’était n’importe quoi ! Si elle s’habillait en noir, ce n’était pas pour montrer qu’elle est suicidaire (ce qu’elle n’est pas du tout), mais juste parce qu’elle aime cette couleur et le style gothique. Bref, le jeune homme continua à parler. Il lui dit comment il s’appelait et lui demanda comme elle s’appelait. Sincèrement, ce n’était pas ses affaires mais Chihio trouva amusant de lui parler, vu qu’elle n’avait pas beaucoup de fréquentations. Elle commença à lui parler :

    « Si tu es si curieux sur mon âge, le voici : j’ai 15 ans. »

    La jeune fille soupira. Elle avait vraiment une taille de merde ! Ce mec a surement du croire qu’elle avait 13 ans ou 12 ans ou au pire 11 ans… Bon, il est vrai que Chihio ne connaît pas son vrai âge… Si ça se trouve, elle a 13 ans sans le savoir. Tout ce qu’elle est, c’est son invention… Peut être qu’elle n’est qu’une petite gamine et pas une ado. Bref, la jeune fille, qui l’avait complètement oublié, commença à répondre à ce mec, prénommé Matthew Williams qui était surement un anglais.

    « Je m’appelle Chihio Hondô…»

    Elle savait très bien ce que voulait dire son prénom. C’était un mélange de Chihiro et de Chiho mais ça ne lui allait pas du tout. La jeune fille se demanda pourquoi le garçon voulait savoir son prénom. Pour draguer ? Pas une petite fille comme elle… Pour l’enlever ? Hum… Quand même, pas ça. En gros, elle le ne voyait pas pourquoi et commencer à s’en foutre un peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Clan Asfilis
Clan Asfilis

Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010


The Personnage
Membre en +:
Acceptation du membre en + par le perso.:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   Ven 25 Juin - 16:50

Matthew prenait en compte le ton de la jeune fille mais aussi son attitude désinvolte. C’était presque déstabilisant de se faire « rembarrer » aussi facilement par une gothique. Lorsque l’anglais avait mentionné le fait que la gamine était suicidaire et que c’était du a son style morbide elle avait froncé les sourcils et s’était renfrogné. Matt compris qu’il l’avait irrité, malgré lui. Et bien c’est sur maintenant, il n’est pas doué pour choisir les bons mots, surtout avec les jeunes… Apparemment. Cela reste une affirmation et pas une certitude. M’enfin, elle lui répondait c’était déjà ça. 15 ANS ?! Cette pousse de soja aurait 15 ans ? Ouah, la blague, elle fait jeune… Quand il entendit ça, Matt fut tellement surpris que ses yeux s’écarquillèrent, il prit soin de tourner la tête afin de ne pas choquer « l’adolescente ». C’était quelque chose, elle avait a peine quelques formes, elle était toute petite, et elle fumait déjà. Une naine de plus, décidemment le monde n’a épargné que ces femmes là ou quoi ? C’était une pensée assez discriminatoire mais bon, Matthew n’avait rencontré que ce type de filles. Assez surpris par les réponses de la prébubère, qui furent plus rapide que prévu d’ailleurs, il fut pour le moins encore plus désorienté lorsqu’elle lui dit son nom. Chihio ? C’est pas commun. Enfin elle doit venir d’un pays asiatique. Afin de rajouter quelque chose, Matt se dépêcha d’être aussi direct que la gamine :

« Chihio ? C’pas commun. Et sinon pourquoi tu t’es jetée du mur ? Qu’est-ce que tu faisais sur ce mur si c’était pas pour t’en jeter d’ailleurs ?! » Contesta-t-il en haussant le ton. Néanmoins, c’est vrai que ça restait une bonne question. C’était intriguant, et pas qu’un peu.

Serait-elle un membre du sénat ? Et puis d’ailleurs. De quel groupe fait-elle partie ? C’est une bonne question. Matthew n’en savait ni plus ni moins, lui il était une sorte de neutre. Enfin, il se comparait à ça. Puisqu’il ne se mêlait ni des affaires du sénat, ni des rebelles. Et par rebelle j’entends bien sur Etaerl. Ces gaillards sont vraiment… Des gamins sans noms ! En y repensant, Matt avait sur lui le dernier journal publié par les Etaerls. Il le sortit et proposa :

« Hn ? Ca te gêne si je m’assois et que je le lis à côté ? »


Il n’attendit pas la réponse de son interlocutrice pour s’asseoir non loin d’elle et ouvrir le papier. Il lut le gros titre intitulé « Météorite ? Canular ! Les Explications et preuves en tout genre p8 ». Curieux de savoir ce qu’avançait ces idiots, le blond pouffa et se reporta à la page indiquée. Arrivé à celle-ci il commença sa lecture mais vu que la jeune fille avait arrêté sa cigarette et semblait vouloir lire elle aussi… Ou peut être qu’elle se levait pour partir. Oui, bon ne la laisse pas filer comme ça dit lui quelque chose au moins sal géant ! Allez n’aie pas peur de te faire rembarrer comme ça, tu veux te faire des amis oui ou non ? Rester tout seul et terminer ta vie tout seul, c’est ton pire cauchemar alors ne le laisse pas se réaliser. Entoure-toi le plus possible de gens. Peu importe ce en quoi ils croient, ce en qu’ils aiment. Peu importe si leurs opinons diffèrent aux tiennes, socialise-toi ! Allez, demande lui ce que tu veux tant savoir :

« Attends un peu, j’aimerai bien ton avis. Tu les crois toi ces Eaterls ? »
Conclu le blondinet. Ca y’est, c’est fait. Peut-être que toi, Matt, tu n’y crois pas un mot à ce qu’ils racontent, mais tu te poses des questions et apparemment pas mal de gens s’en posent aussi. Même si c’est vrai que c’est pas normal cette histoire, c’est…Ah ! C’est frustrant ! Oui c’est le mot !

Ça frise le ridicule, mais c'est stressant. Et si sa famille vivait encore au large de cette mer, de cet océan qui entoure l’île. L’humanoid Garden. Ça ressemble plus au nom d’un projet qu’au nouveau prénom de la Terre. Et toi Chihio t’en pense quoi ? Il aimerait bien avoir ton avis l’autre là…

[ Moi aussi il est court désolé, mais je suis sur un mini-ordi et les touches sont en bug. Je ferai mieux la prochaine fois, promis !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   Dim 27 Juin - 17:31

    « Chihio ? C’pas commun. Et sinon pourquoi tu t’es jetée du mur ? Qu’est-ce que tu faisais la sur ce mur si ce n’était pas pour t’en jeter d’ailleurs ?! »

    Mais qu’est-ce que ça peut lui faire ? La vie de Chihio ne le regarde pas ! Mais, bon, ça l’énervait aussi qu’on croit qu’elle était là haut pour se suicider, ce qui est complètement faux… Bref, elle n’avait pas du tout envie de lui répondre juste pour le faire chier. Un moment, ce jeune homme finira bien par partir. D’ailleurs, pourquoi voulait-il faire connaissance avec une fille naine comme elle ? C’était bien ça la question. Il finit par reparler, oubliant surement les dernières phrases qu’il avait dit il y a pas longtemps.

    « Hn ? Ça te gêne si je m’assois et que je le lis à côté ? »

    Oui, c’était ça la réponse. Mais elle n’eut pas le temps souffler ses mots, qu’il s’assit à côté d'elle. Tant pis... Chihio le trouvait bien collant et surtout… Il ne partait pas. Bizarre que des personnes aiment la compagnie d’une fille comme elle. De toute façon, la jeune fille allait partir. Elle voulait voir comment le spectacle allait être salement gâché par les membres de son clan. Elle commença à se lever quand elle vit ce que lisait le jeune homme. C’était le journal de son clan. La jeune fille avait catégoriquement refusé de le faire. Elle venait juste d’arriver et n’était qualifier déjà, pour écrire un bout de texte et ne pas faire chier le monde. Le mec alla à la page 8 qui parlait de la météorite et blablabla. Même si elle est arrivée il n’y a pas longtemps, Chihio savait très bien que c’était faux. Elle voulait lire ce qu’avait fait son clan. À première vue, ils se débrouillaient pas mal pour montrer la vérité aux gens. Mais la jeune fille ne voulait pas se mêler aux affaires du Sénat et blablabla… Elle n’est pas du genre à faire la guerre. Le jeune homme brisa le silence en lui disant ces mots :

    « Attends un peu, j’aimerai bien ton avis. Tu le crois toi ces Eaterls ? »

    Si un jour ce mec se change le visage, Chihio le reconnaîtrais toujours. Chaque parole qu’il prononce a le don de l’énerver. Pour une fois, les rôles s’échangent… La jeune fille ne voulait pas lui répondre mais elle s’efforça à lui répondre. Soupirant, elle lui dit d’un ton mou :

    « Je suis Eaterls... Et… » Bon, pour une fois, elle allait aider son clan… Elle continua sa phrase. « Et ils ont raison… »

    Bon, au pire, si il ne veut pas les croire, tant pis pour lui, il sera un crétin pour le restant de sa vie. Chihio écrasa sa clope. Elle n’en avait plus, quelle tristesse... Méchante comme elle est, la jeune fille se leva et partit. Elle voulait voir ce qui ce passait là haut. Elle vit facilement le chemin pour revenir où elle était. Elle partit sans regard, sans le voir…
    Comment pouvait-elle être aussi horrible ?
    Il lui avait quand même sauvé la vie…

[Ils sont longs les tiens >< J’ai essayer d'en faire un long ( mais... C'est pas encore ça x) Maintenant à toi de décider si tu y réponds =)]
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Clan Asfilis
Clan Asfilis

Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010


The Personnage
Membre en +:
Acceptation du membre en + par le perso.:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   Mar 29 Juin - 11:44

Il y a quelques minutes de cela, une jeune fille au style gothique nommée Chihio est tombée (s'est plutôt jetée) d'un mur haut d'environ 4 mètres. Matthew, en bon et gentil monsieur, a accouru pour la rattraper. Mais ses bras étant peu musclés, voir maigrelets, il fut entraîné sous son poids, et s'assomma contre ce fameux mur, devant lui. Après s'être réveillé, il vu que sa victime, fumait une cigarette... Charmant. Elle avait l’air de ne pas se soucier de lui, même pas un merci. Elle était là, assise contre son mur, qu’apparemment elle aimait. Soufflant sa fumée anodine, elle se détendait à première vue. Matthew lui, voulut engager la conversation, pour lui demander ce qu’elle faisait là-haut. Il se présenta, elle aussi. Pourquoi s’était-elle jetée ? Elle n’avait pas répondu. Elle ne répondait pas, tout simplement. N’abandonnant pas pour autant, le blond s’était installé à côté d’elle et avait commencé à lire le Revolution Time. Toujours autant intrigué par ses affirmations, louches. Il aurait bien aimé pouvoir comprendre les Etaerls, mais, comment voulez-vous comprendre des gens qui sèment la panique pour se faire écouter ? Ce n’est peut-être pas la bonne façon non ? L’anglais, c’est une des raisons qui le motive à ne pas les croire.

N’empêche, qu’il voudrait bien connaître l’avis des gens sur eux, est-ce qu’il y en avait qui les croyait ? On se le demande. C’est même presque sur, il y a de tout sur cette île e toute façon. C’est aussi étrange qu’on ne les laisse pas sortir, enfin ça pourrait expliquer…Non, ça n’expliquerait rien du tout, dans un cas comme un autre c’était un point louche, mais pour un Asifilis comme Matthew. Ça ne lui pose pas problème, tant qu’il peut vivre et…ATTENDEZ ! Comment obtiennent-ils tant de variétés d’autres pays ?! C’est vrai ça ! S’il n’y a soi-disant que cette île qui y a survécu à cette météorite, d’où viennent-ils ceux-là ?! Quelle bonne base Matthew, c’est la réponse de la petite qui t’as fait trouver un jugement sur la bouffe ? Ah ben c’est du propre. Oui, Chihio avait répondu qu’elle était une Etaerl, et qu’elle les croyait. Mais qu’est-ce qu’elle fait, elle se barre ! Attends, t’en vas pas si vite il veut connaître des preuves l’autre blond :

« Chihio ! J’ai besoin de savoir ce qu’ils ont a revendiquer ces gars avec qui tu traînes. Il y a des points intrigants et à force d’entendre des rumeurs quotidiennes, je me pose moi-même des questions, ça. C’est clair qu’ils font parler d’eux tes amis… »

Complètement chamboulé, il attendait toujours et encore qu’elle s’excuse, l’autre la. C’était d’ailleurs avec cette intention qu’il avait joué le gros collant, mais le journal l’avait détourné de son but. L’amenant à celui-ci : rencontrer les Etaerls. Ça ne serait pas chose facile, mais le blond est motivé, ça n’est pas une petite rembarre qui le fera s’arrêter. Vraiment, elle serait cool cette gamine si elle l’amenait jusqu’à eux. Et s’ils ne peuvent pas et bien ils n’auraient qu’à se retrouver à un autre endroit hein ? Un endroit qui ne soit pas leur cachette. Parce que oui, ils ont une cachette c’est couru d’avance. Mais franchement c’est bizarre non ? En y réfléchissant attentivement, ce que na jamais fait Matt, on peut trouver des tonnes de facteurs qui formeraient les failles du mensonge. Oui c’est ça, les failles du mensonge, enfin ce sénat… Et puis… Lushter ? Cet idiot Matt ne l’a jamais trouvé correct, ne pas se montrer à la population c’est quand même un manque de confiance non ? Du moins il n’avait jamais entendu parler d’un rassemblement où il s’exprimerait devant tout le monde. En plus, s’il a si peur de ces Etaerls, enfin ils ne sont pas beaucoup mais de plus en plus de jeunes rejoignent leur cause, en quête d’aventure probablement. Donc je disais que s’il a peur de ces Etaerls, aussi insignifiant soit leur nombre, il n’a qu’à prendre des disposants du membre + pour le protéger, en guise de gardes du corps.

Ces Etaerls, sont plus qu’intrigants aux premiers abords, on les prendrait même pour les méchants de l’histoire. Mais c’est sur que si vous les reniez que vous ne voulez pas apprendre à les connaître, alors ils resteront les méchants. Mais penchons nous un peu de sur le sujet, il y en a, comme Chihio, qui se montrent au grand jour affirmant et défendant leurs opinons. En revanche si elle a tenté de se suicider tout à l’heure alors, elle doit en avoir marre des Etaerls, mais peut-être qu’elle a glissé en voulant descendre. Alors il rajouta en questionnant toujours plus :

« Je te cause ! J’vais être clair, tu peux me els faire rencontrer tes Etaerls ?! »

[Voilà, je réponds, et puis ça risque d'être cool si tu acceptes ou si tu te débrouilles pour accéder à la requête du blond :'D]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   Dim 4 Juil - 13:22

    « Chihio ! J’ai besoin de savoir ce qu’ils ont a revendiquer ces gars avec qui tu traînes. Il y a des points intrigants et à force d’entendre des rumeurs quotidiennes, je me pose moi-même des questions, ça. C’est clair qu’ils font parler d’eux tes amis… »


    Il parle, encore et encore…
    Mais qu’est-ce qu’il lui veut à la fin ? Chihio l’écoutait à peine et l’ignorait presque. Telle une sauvage, elle continuait sa route comme si de rien n’était. Pourtant, le bavard blond dit enfin une chose qui intéressait la jeune fille aux cheveux blancs. Elle s’arrêta net. Elle regarda l’homme avec un regard sombre (n’allez pas essayer de comprendre pourquoi…). Il lui avait dit, tout simplement cela :

    « Je te cause ! J’vais être clair, tu peux me les faire rencontrer tes Etaerls ?! »

    Qu’est-ce qui pouvait autant intéresser cette fille aux oreilles de lapins ? Simple, le « tu peux me les faire rencontrer tes Etaerls ?! » Oui, Chihio allait enfin aider son clan. Si ce mec va les voir, il va être d’accord avec (sauf si c ‘est un crétin fini) les Etaels. Après, il va en parler avec ses amis (qui, l’espérons, ne sont pas des crétins finis) qui vont être d’accord avec lui. Puis, les amis de ses amis vont en parler a leurs amis (qui l’espérons encore, ne sont pas des crétins finis) et tous cela va continuer jusqu’à que tous le monde sache la vraie vérité… Oui, c’était bien ça la solution. Les Etaerls vont devenir de plus en plus nombreux et… Bref, ne parlons plus du futur mais du présent qui se produit, là même sous nos yeux. Chihio se tourna avec un sourire grand comme ça.

    « Mais avec plaisir ! »

    On l’aurait traité de salope et de profiteuse si on pouvait… Dire que ces seules motivations étaient son clan… C’était bien quelque chose la qualifiant ça ! Mais comment pouvait-elle être aussi sauvage avec les autres ? Comme elle retrouvera la mémoire, elle le saura surement…

    « Bon, je vais essayer de trouver quelqu’un qui n’est pas occupé par le pique-nique, vient. »

    La jeune fille se demanda enfin si un membre des Etaerls voudrait bien lui parler. Déjà qu’elle le trouvait soulant… Mais il est vrai que Chihio est un cas à part… Mais pour l’instant, elle espérait que ce qu’elle avait prévu marcherait.


[Hum, en faite… Pour la rencontre avec l’Etaerls… Ce ne serait pas mieux de faire un rp à 3 avec moi, toi et un membre des Etaerls ? ( Dit moi par Mp, si ce n’est pas ce que tu veux, je vais changer la fin)]

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Clan Asfilis
Clan Asfilis

Messages : 132
Date d'inscription : 09/05/2010


The Personnage
Membre en +:
Acceptation du membre en + par le perso.:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   Lun 19 Juil - 14:05

Matthew n’en revenait pas, c’était si facile ? Si facile de les rencontrer ? Il suffisait de demander à un membre du clan, vraiment ? Non, ça n’allait pas se passer si bien que ça, c’était trop beau. Comment cette fillette... Elle aurait du pouvoir sur les membres ? Sur les Etaerls ? Ces gens qui sont presque, des délinquants. Oui, ils le sont vis-à-vis du sénat. C’est sûr, il n’y a pas de doute possible, même un idiot comprendrait que ces rebelles sont des gêneurs pour l’ensemble de la communauté. De son point de vue, Matt ne les voit pas comme des gêneurs, ils ont le droit de défendre leurs opinions. Comme le groupe, Greenpeace. C’est des fous ceux-là, pensa-t-il. Mais bien sur qu’il pensait à Greenpeace, bon les Etaerls aussi d’accord. Mais l’anglais les voit, les sent plus lucides, plus sous le contrôle d’eux-mêmes. Ils ne sont pas fous, loin de là, juste que leurs convictions sont extrêmes et qu’ils font tout ce qu’ils peuvent pour les faire partager. Pour organiser, une rébellion. C’est ça en quelque sorte non ? Enfin, c’est comme ça que voit le blondinet les comprends.

Suivant la jeune fille, la fille aux cheveux blancs. Qui fume. Qui s’habille comme une gothique. Qu’il connaît depuis deux minutes à peine. Ah c’est vrai, ça ne fait que deux minutes, deux petites minutes qu’il la côtoie. Cent vingt secondes qu’ils se parlent, un échange de paroles qui a commencé par une chute. Une chute, vraiment, suspicieuse. Dans sa tête Matthew, est quasiment sûr qu’elle ne lui fait pas confiance. Et puis, qu’elle a voulu se suicider. Sans aucun doute, c’est juste une dérangée à qui il a voulu parler un peu plus longtemps, surement pour assouvir sa curiosité. Pour connaître la raison de son saut du haut d’un mur d’environ...3mètres ? A peu près. Ce n’est qu’une approximation, La réelle hauteur, il ne la connaît absolument pas, faudrait qu’un architecte avec un sens démesuré de la mesure vienne la lui confirmer. Mais à première vue, aucun architecte en vue, même pas un comptable. Bon normal, ces gens n’ont pas écrit sur leur front « I’m comptable ». Tout ce qu’il y a aux alentours, c’est des gens qui s’activent pour finir ce beau pique-nique et la gamine aux cheveux blancs.

D’ailleurs, la conversation avec celle-ci était comparable au jeu du roi du silence. Personne ne parlait. Ni son, ni mots de sortaient de la bouche des deux habitants de l’île. Leurs rapports n’étaient pas très bons, même si Matt avait sauvé Chihio d’un long séjour à l’hôpital. Elle, elle était ferme, dure et presque intimidante, de plus elle n’était pas du tout ouverte aux autres, ses faits et gestes le laissaient voir. Matthew lui, il était un peu direct, légèrement hautain dans certaines de ses postures ou mimiques, et il était bavard, très bavard. Mais les deux étaient intelligents, assez pour comprendre que trop se parler pourrait les amener à se détester mutuellement. Mais Matt n’en tenu pas compte. Pour lui il fallait être bien entouré, avoir des contacts partout, être aimé. Alors que va-t-il faire ? Bravo ! Il va lui parler :

« Dis donc... T’es en manque de salive ou t’es muette à 50 pourcents ? »
Dit-il. Bien sur, il savait que ses paroles étaient purement et simplement des âneries, mais c’était histoire de détendre l’atmosphère. Qui devenait progressivement pesante.

Le monde autour d’eux les fixait bizarrement, est-ce que l’anglais était censé connaître l’albinos ? Non, pas du tout. C’était juste une petite placée au sein des Etaerls. C’est vrai quoi, sinon lorsque Matt aurait demandé à rencontrer un membre des Etaerls, elle se serait empressé de lui répondre, et de lui sortir toutes les raisons et convictions en quoi croient ceux-ci. Ou simplement, il fallait être deux pour pouvoir dévoiler les secrets que détiennent apparemment ces rebelles. Pourquoi ? Peut-être que ce serait pour éviter que l’autre en dise trop et vice versa. Oui, c’était surement ça.

Matthew commençait à ne plus supporter tous les chuchotements autour d’eux. Ses oreilles supersoniques pouvaient entendre la population qui se trouvait à 3 mètres d’eux comme si elle n’était qu’à 50 cm. S’en devenait agaçant. Plus ils marchaient, plus Matt entendait de nouvelles absurdités de la part des habitants. Qu’est-ce qu’il y avait de louche à le voir marcher avec une gamine aux cheveux blancs ?! Ils ne s’étaient pas approchés lorsqu’elle avait sauté du mur et que Matt l’avait rattrapé, tout en basculant et se cognant contre le mur en face de lui. C’était pourtant ça le plus choquant. Vraiment les gens, j’vous jure...

Ah, mais qu’est-ce qu’elle fait la naine ? Elle s’est arrêté si brusquement que le blond a failli la tamponner. Levant la tête, l’anglais aperçu une silhouette qu’il ne connaissait pas, elle paraissait jeune aussi, cette personne. Non, c’était vraiment l’Etaerl que cherchait Chihio ? Si c’était le cas et bien... Bonjour ! Matthew leva la main amicalement et l’agita légèrement, avant de rebaisser sa paume, laissant son bras replié.

[EDIT / PS : Je m'en vais cet aprem à Nîmes, j'y vais voir Mika et je ne reviens que vers Mercredi, tard dans la soirée ou Jeudi carrément. Donc prends ton temps pour faire les démarches, afin de faire venir les gens dans le RP Neutral ! J'envoie moi-même les MP aux Etaerls]

---------------------------------------------~

Matthew Williams
21 ans, jeune chat enragé.
Send an MP, E-mail ?

I speak in CornFlowerBlue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une petite chute et une rencontre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une petite chute et une rencontre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Humanoid Garden , :: Playing Time → Important Places :: Place Vierge-